Jeunes différent de délinquants, ne vous trompez pas !

Petit extrait d’article :

Ils l’avaient tabassé pour avoir protégé une bouche d’incendie : jusqu’à 18 mois ferme

Deux jeunes ont été condamnés ce lundi par le tribunal de Créteil (Val-de-Marne) pour avoir passé à tabac un père de famille, jeudi. Ils pensaient qu’il filmait l’ouverture sauvage.

Ou,

C’est samedi 24 juin  qu’un jeune de 23 ans, roulant à 200km/h sur la rocade de Bordeaux, a été arrêté par la police.

Je vais m’arrêter là, pas besoin de vous convaincre que le mot “JEUNE” est employé à tour de bras par les médias pour parler en fait de délinquants !

Si bien que pour beaucoup, le mot “jeune” est devenu un mot anxiogène alors qu’il devrait être synonyme d’avenir.

Que cherchent les médias ? Minimiser systématiquement les faits en parlant de “jeunes” qui en fait veut dire “irresponsables excusés d’office par manque d’expérience”?

Salopard de médias, si vous me lisez, je vous donne deux définitions pour vous aider à choisir quel terme utiliser pour décrire les personnes qui ont,  entre autre, envoyé une personne à l’hôpital pour avoir essayé de défendre civiquement une bouche incendie :

Jeune :

L’âge de la jeunesse comprend les personnes qui ont quitté l’adolescence, sans être encore entrés dans l’âge adulte. On emploie parfois l’expression “jeunes adultes”. Cet âge est marqué par différentes étapes (quitter l’école, disposer un logement autonome, fonder un couple puis une famille, etc.) qui jalonnent un parcours progressif vers l’autonomie, la maturité.

Délinquant :

Individu qui, ne se conformant pas aux dispositions de la loi, se rend coupable d’un délit.

Jeunes, arrêtez de vous faire cracher à la gueule , relayez vous mon message, je ne gagne rien, j’ai pas de pub sur mon site, c’est un acte militant.

Jeunes différent de délinquants, ne vous trompez pas !

Laissez un commentaire constructif, je zappe direct les commentaires de merde...

%d blogueurs aiment cette page :