Le casse couilles du jour ! 

Aujourd’hui, cours de piscine pour les enfants. Nous sommes parti en avance avec les trottinettes, au bout de 15 minutes, toujours pas de bus, finalement on monte dans le tram, Laura ne trouve pas sa carte donc je l’engueule mais en fait c’est moi qui l’avait sur moi, le tram fait 10 m et s’arrête, ça y est je suis buté !

Une fois arrivé Place des Quinconces, nous sortons du tram avec les trottinettes et Laura coupe la route d’une passante.

Je m’excuse auprès de la dame et tout en marchant, je rappelle à Laura de faire attention !

Et là, le casse couilles du jour, un mec la 50aine pour qui tout est beau dans la vie me dit :

– Lui : ne la ouspillez pas ! 

– moi d’un mouvement de revers de main : alors je la laisse tout faire alors ? 

– lui insistant : non mais ce n’est pas grave, elle fait attention quand même.

Je poursuis ma marche et m’arrête au feu piéton rouge 5 m plus loin, les enfants étaient déjà entrain d’attendre.

Le casse couilles croit bon de s’adresser à Laura pour bien me faire remarquer que je suis un connard trop sévère qui juge à la hâte la capacité d’intelligence des enfants :

– lui : c’est bien, tu t’es bien arrêté. Tu l’as vu le petit bonhomme rouge. T’es une grande fille...

Voyant cet abruti parler à ma fille comme à un enfant de 4 ans, je chausse mon masque de con et lui dis :

– Moi : en même temps, elle a 7 ans, elle conduit déjà mon bateau toute seule donc encore heureux qu’elle sait s’arrêter au feu rouge… 

M’énerve ce con…

Et il crois bon d’ajouter que le bateau c’est moins dangereux que la route, que c’est facile de PILOTER “parce qu’on dit piloter“…

Bref, j’ai eu envie de lui cracher à la gueule mais le feu est passé au vert (bonhomme vert pour les moins de 7 ans) et j’ai dit : “ouais…

J’ai dit “ouais”?

Bordel mais vous auriez fait quoi à ma place ?

Vous pouvez laisser votre commentaire en bas de l’article.

Haaa… Vous me faite du bien…

Le casse couilles du jour ! 

2 commentaires sur “Le casse couilles du jour ! 

  • 17 juin 2017 à 19 h 09 min
    Permalink

    Fallait commencer par lui casser la gueule. Qui té dis que ce n’était pas un pervers

    Répondre
  • Vincent
    17 juin 2017 à 21 h 34 min
    Permalink

    Poua c’est clair, j’y avais pas pensé ! Putain, le prochain qui parle à ma fille, je lui mets une branlée. Même s’il est habillé en rouge qu’il a une barbe blanche et qu’il dit “yogui hooooo, joyeux Noël !”

    On est jamais trop prudent.

    Merci Anonyme !
    (c’est bizarre ton nom, c’est Tchek ?)

    Répondre

Laissez un commentaire constructif, je zappe direct les commentaires de merde...

%d blogueurs aiment cette page :