Je s’appelle Groot !

Salut mes amis, il y a un sacré bout de temps que je ne suis pas venu vous parler de moi !

J'imagine bien que votre vie a dû être pénible pendant tout ce temps, mais que voulez-vous, seulement 24 heures dans une journée et seulement 7 jours par semaine, c'est bien trop court pour administrer tous mes projets !

Fort heureusement je m'évade un peu avec mon jardinage. J'ai beau adorer habiter en pleine ville, être entouré d'immeubles et de lignes de transports en commun, il m'est indispensable d'avoir un brin de nature près de moi.

A ce propos, laissez-moi vous présenter Groot et ses potes : "les gardiens de la terrasse" !

Je l'ai appelé Groot mais en réalité, cette petite pousse n'est un pousse d'arbre mais une fleur comestible.

Je ne sais pas exactement laquelle puisque ce sont mes enfants qui ont planté les graines. On verra bien... Je me laisserai surprendre par les formes et les couleurs.

Outre l'effet sympa que peut donner un mélange de fleur dans un potager, cela apporte une protection aux fruits et légumes en attirant de bons insectes et en repoussant les mauvais.

Mon idée principale est de pouvoir me servir directement lorsque je cuisine dehors...

Un petit barbecue entre ami avec une bonne ratatouille à la plancha (cuite et crue, ma spécialité) et hop, on cueille une fleur, une tomate cerise ou une branche d'aromate à disposer dans l'assiette !

La cuisine et le jardinage, quelle poésie !

Et voici la pépinière !

Mes bébés plantes ! Principalement des fleurs comestibles mais aussi des haricots ou graines de coriandre.

Lorsque je les regarde, j'ai l'impression de les entendre pleurer comme dans une maternité. Je suis peut être fou? Pourtant, je suis sûr qu'il peut y avoir un dialogue entre nous et les plantes.

Si on est attentionné et bien veillant, les plantes le ressentent et s'épanouissent n'importe où !

Ce qui est étonnant, mais j'ai remarqué que, lorsque m'a Mère m'envoie des plants et qu'ils ne m'intéressent pas forcément, j'ai beau leur donner le même traitement d'eau et de soleil, ils finissent par faner. Bizarre.

S'il y en a un qui doit s'appeler Groot, ça serai plutôt ce petit haricot naissant.

C'est très amusant à planter pour les enfants parce que cette graine est assez grosse, facile à prendre en main, on fait un petit trou avec le doigt, on recouvre de terre et on arrose...

Au bout de 3 jours, cette graine séchée qui semble inerte, s'active et donne vie à une jolie plante qui sera plutôt imposante en quelques jours.

Un haricot donnera naissance à 10, puis 10 qui donneront naissance à 100 etc.

J'ai l'impression d'être un homme préhistorique devenu sédentaire qui découvre l'agriculture. Une leçon de 100 milles ans d'évolution de l'homo sapiens sapiens (homme sage sage) en une graine de haricot !

Bien sûr, je ne compte pas acheter une moissonneuse batteuse à la fin de l'année, mais c'est tellement agréable de passer un moment sur autre chose qu'une tablette ou dans un parc en centre ville avec des pitbull qui cours après des balles jetés à travers les manèges par des maitres qui fument des joints...

 

Ces graines de coriandres sont la 2ème génération dans ma jardinière !

J'ai acheté un pied déjà tout grandit il y a 3 ans, je l'ai fait fleurir et j'ai récupérer les graines. Je les ai replanté l'année suivante et elles ont données des fleurs.

Maintenant que nous approchons de l'été, de nouvelles graines arrivent. Une fois prêtes, je vais les mettre à sécher.

Elles peuvent être utilisées directement en cuisine ou replantées. En tout cas, la nature est généreuse et m'a déjà offerte un pot tout rempli !

Aux beaux jours, le midi, nous nous installeront en famille sur la terrasse pour manger des carottes rapées et j'irai cueillir quelques feuilles de coriandre pour assaisonner le plat. Un délice !

Mais que vois-je juste derrière en jaune ? Des fleurs dans ma jardinière de coriandre ?

Et oui !

Je ne me rappelle plus du nom de cette fleur, mais j'ai 3 pots identiques sur ma terrasse.

Je l'ai ai protégé pendant l'hiver et elle s'est baladée à grands pas parmi mes pots et jardinières.

Ce qui est étonnant, c'est que, lorsque je leur parlais, je leur disais que j'allais racheter les mêmes pour les planter dans mes jardinières. Je me suis dit, cette année, je veux que la nature soit partout et je veux que les fleurs aident mes aromates à se protéger.

Elles m'ont entendu, et pas qu'un peu !

Elle se sont invitées partout ! Dans la jardinière de coriandre, ciboulette dans le pot du myrtillier ou du groseillier  etc !

On continue la promenade sur ma terrasse !

On arrive sur 3 jardinières de géranium lierre. Taillés pendant l'hiver, pieds protégés du gel par les feuilles de la glycine qui se trouve juste au dessus, ils ont été bichonnés et sont maintenant résistants.

Ils s'épanouissent de manière incroyable et je sens que cette année, ils vont être plus productif que l'an dernier au vu des nombreux bourgeons ! Ils descendront le long de mon mur, ça sera magnifique.

Le tapis de feuilles permet également une bio diversité incroyable qui m'aide à entretenir mes fleurs !

Je ne sais pas comment ils sont arrivés là, peut être sur les pâtes des oiseaux, mais j'ai des verres de terres qui brassent la terre jour et nuit pour faire circuler les oligo-éléments, des fourmis qui se préparent à cultiver des pucerons, des larves de coccinelles qui viendront manger les pucerons , des araignées pour limiter les moustiques, des merles pour manger les verres avant que ça ne soit un gros bordel... Un vrai éco-système !

Le clou du spectacle ! Ma jardinière suspendue !

Parlant d'éco-système, on se pose là ! Fourmis, araignées, bientôt des abeilles, des coccinelles etc.

A cause d'une période de vacances trop longue l'an dernier et personne pour s'occuper de ma jardinière, mes plants ont quasiment tous disparus excepté le framboisier que j'ai fait courir le long  de ma baie vitrée l'histoire d'avoir quelques fruits à décrocher lorsqu'on passe en dessous et quelques fleurs comestibles qui ont résisté à l'aridité et la chaleur du soleil.

Ma production de fraisier de l'an dernier étant réduit à néant, j'ai donc replanter 3 nouveaux pieds que je vais multiplier. Vous en voulez ? J'en créerai de nouveaux dans ma pépinière. De quoi vous offrir quelques desserts durant l'été !

J'ai également planté des salades. Elles font un peut la tête là, mais au moment où j'écris ces lignes, elles se sont habituées à leur nouvelle maison et commencent à se redresser. J'ai déjà des traces de limasses. Comment sont-elles arrivées là ? Comment ont-elles senti l'odeur des salade ? Incroyable.

Cette années, j'ai utilisé des oeillets d'Inde pour parcourir ma jardinière de leurs bienfaits dans le potager. Ils repousseront les mauvais insectes.

Quant aux emplacement libres, ils attendent les petits Groot !

J'ai acheté un plan de piment qui a su trouvé la direction du ciel immédiatement ainsi qu'un plant de poivron et de romarin.

Vous saviez déjà que les plantes vont vers le soleil mais saviez-vous qu'elles ressentent la gravité ?

En effet, non seulement elle vont aller vers la lumière mais l'angle qu'elle prennent pour ne pas se caser est impressionnant ! On le voit sur la photo c'est flagrant sur le plant de piment

Lorsque je l'ai acheté, il était déjà grand de 15 à 20 cm. j'ai pu l'enfoncer assez profond dans la jardinière pour ne pas trop le laissé dépasser, et au lieu d'aller vers le soleil (angle à 45°) d'après cette époque et la position de ma terrasse, il s'est mis direct à 90° !!!

En cliquant sur la photo ci-contre et en l'agrandissant, vous vous rendrez mieux compte. Faites de même avec la photo de la jardinière et observez le romarin à droite ou même les tiges des fraises en haut...

 

La nature est vivante, elle ressent, elle est intelligente. Elle nous aide à nous sentir bien et à mieux vivre. Si on la comprends et qu'on éduque nos enfants à la respecter, il pourront peut être redresser l'honneur de notre espèce sur ce point dans les prochaines décennies !

 

 

Je s’appelle Groot !

Laissez un commentaire constructif, je zappe direct les commentaires de merde...

%d blogueurs aiment cette page :