Le métro de mes 3 prochaines années

 

En ce moment, je suis en plein chamboulement. Ce n’est pourtant pas la première fois que j’ai des décisions à prendre…

La première était celle de quitter l’école et partir dans le monde du travail. Fini la vie de jeune homme chez Papa et Maman, je ne pourrais plus faire machine arrière.

Puis j’ai eu d’autres décisions difficiles à prendre comme, se marier, avoir des enfants… Ces décisions où on ne revient jamais en arrière sont toujours les plus difficiles à prendre, mais je sais pourquoi…

Ce n’est pas de faire le grand saut dans l’inconnu qui est difficile. Parlant de ça, une phrase me vient à l’esprit : “Le plus dur, c’est pas la chute, mais l’atterrissage” (film la haine).

A chaque saut, vous aurez un atterrissage. Il sera plus ou moins dur selon ce que vous aurez entrepris dans la vie.

Risquez vous de perdre vos épargnes, vos capitalisations, votre patrimoine ? Risquez vous d’avoir des difficultés à nourrir votre famille à rembourser les banques ?

Risquez vous d’affronter le regard des vôtres, de votre entourage ? Donnez vous l’occasion à vos meilleurs ennemis ou vos pires amis à se moquer de vous en vous crachant au visage et vous obligeant à écouter leurs témoignages bas de gamme du genre “je te l’avais dit” ?

Risquez vous de mal dormir ou mettez vous en jeu votre santé ?

Plus vous cochez la case “oui” à ces question, plus l’atterrissage risque d’être difficile en cas d’échec.

Et bien moi, je suis confronté à l’ensemble de ces questions et dans mon entourage, les réponses sont :

  • Tu peux attendre encore un anmoi je dis : “on peu toujours attendre un an de plus” ;
  • “pour vivre heureux vivons caché” moi je dis : “pour vivre heureux, faut vivre”  ;
  • etc.

Chaque jour pour moi est un jour constructif et chaque jour est une nouvelle étape. Après avoir bouclé une étape ce matin, j’étais en route dans ma voiture et j’ai imaginé ma vie comme une ligne de métro où chaque objectif est une station et ça m’a grave boosté !

Alors je vous partage ma ligne de ces 3 prochaines années et n’hésitez pas à me partager la votre !

 

Le métro de mes 3 prochaines années

Laissez un commentaire constructif, je zappe direct les commentaires de merde...

%d blogueurs aiment cette page :